Réservation   05 56 78 07 74

Les repas industriels… fin d’une époque houellebecquienne ?

16 février 2018

Les plats industriels: fin d'une époque.. ?

Réchauffer au micro-ondes des plats préparés, c’est un des évènements futiles qui prennent une place importantes dans la vie des personages des romans de Houellebecq.

« Dès qu’on cherche à se représenter la gastronomie houellebecquienne, on pense à des barquettes de supermarché consommées en solitaire. La «culture alimentaire des années quatre-vingt, quatre-vingt-dix» est très présente: les restaurants d’entreprise, les cafétérias, les pizzerias minables, les Flunch, les «surgelés pour célibataires», la «purée Mousseline au fromage», la «boîte de cannellonis en sauce», «les sachets-repas individuels Weight Watchers», les «boîtes de protéines aromatisées». Tout cela semblant mener aux «cachets et sels minéraux» consommés par nos futurs clones dans «la Possibilité d’une île». »(source: Bibliobs)

Dans le dernier roman, Soumission, le héro houellebecquien fait même l’éloge des repas industriels.

Hélas, mauvaise nouvelle pour l’héro houellebecquien: Une étude récente démontre une correlation entre les repas industriels et le cancer. Les aliments ultratransformés seraient en cause. En lire plus sur France Inter.

 

 

 

Fermer le menu